ACTUALITÉS - France & Étranger

Actualités - par

Un printemps en dents de scie

Depuis le début du printemps, la situation météo est très changeante avec des variations brutales au niveau du temps et des températures. On passe parfois d'un temps chaud et ensoleillé à un temps humide et très frais en l'espace de 24 ou 48 heures. Ces variations traduisent une grande instabilité de l'atmosphère, comme souvent à cette période de l'année.

Si chaque année, on observe des situations météo très variées au printemps, en 2018, les sauts de températures et changements de temps ont été particulièrement nombreux depuis le début du printemps.

 

Reporters - Paris 75000
Crédit : La Chaîne Météo

 

Un début de printemps sous la neige...

Le printemps a débuté sous des conditions quasi hivernales avec un temps froid et humide. La neige concerne plusieurs régions entre le 17 et le 22 mars avec 4 cm à Paris, 5 cm à Rouen et La Rochelle, 8 cm à Strasbourg et 10 à 20 cm dans l'arrière-pays provençal ! Les températures sont particulièrement basses du 18 au 21 avec des valeurs de 8 à 13° inférieures aux normales de saison. Le dimanche 18, les températures maximales restent souvent négatives en cours de journée.

L'été en plein mois d'avril...

Au mois d'avril, les températures reprennent des couleurs et une vague de chaleur précoce concerne la majeure partie du pays du 18 au 22. Le soleil brille généreusement et de nombreux records de chaleur sont battus, dont 27,1°C à Dinard, 27,4° à Rouen, 27,7° à Annecy, 28° à Valenciennes, 29,2° à Troyes et 29,7° à Colmar.

 

Reporters - Paris 75000
Crédit : La Chaîne Météo

 

Froid, pluie et neige pour l'arrivée du muguet

Quelques jours plus tard, la situation météo se dégrade nettement avec de fortes précipitations dans le nord-ouest ; il tombe 72 mm de pluie le 29 et 30 à Caen soit plus d'un mois de précipitations. Les températures chutent de manière vertigineuse. A Rouen, la température n'est que de 1°C à la mi-journée du 30 avril et la neige se met à tomber ; elle tient même au sol sur les plateaux environnants.

 

Chaud et froid en première quinzaine de mai

La première quinzaine de ce mois de mai a connu elle-aussi de brusques changements de temps, avec un très beau week-end prolongé du 5 au 8 mai, avec du ciel bleu et des températures estivales (25° à Brest, 27° à Lille, 28° à Bordeaux, Paris et Lyon et même 29° à Charleville-Mézières et Strasbourg).

 

Reporters - Paris 75000
Crédit : La Chaîne Météo

 

Le week-end suivant avec un flux qui s'est orienté au nord-ouest, les températures ont chuté de plus de 10° sur certaines régions. A Nîmes, la température est passée de 21,8° dans l'après-midi du samedi 12 à 8,6° dans l'après-midi du dimanche 13 ; il n'avait pas fait aussi froid depuis 1926 !

 

Reporters - Paris 75000
Crédit : La Chaîne Météo

 

Dans le Massif central, la neige tombe abondamment avec 60 cm sur le Mont Lozère à 1500m. Des congères se forment et la circulation routière est difficile sur les axes secondaires des hauts plateaux de Haute-Loire, d'Ardèche et de Lozère.

 

Voir aussi :

 

 

 

Retrouvez les prévisions météo pour votre ville, par téléphone, au 3201*
Réagir
 
16/05/2018
Printemps Bizarre

15/05/2018
rien d'agréable ces énormes variations

15/05/2018
Excellent article, merci